home
Aucune actualité en ligne



Je vous salue... Paris

Le Premier monastère parisien de la Visitation


A l'occasion de sa nouvelle exposition temporaire : Le Paris des Visitadines, le Musée publie un beau livre d'art pour permettre au lecteur de découvrir l'histoire de France vue par des religieuses parisiennes.
En effet, il y a 400 ans exactement, le premier mai 1619, sainte Jeanne de Chantal fondait le Premier monastère de la Visitation de Paris. Des centaines de femmes ont consacré leur existence à la prière, vivant cloîtrées derrière les murs de la rue Saint-Antoine à partir de 1629. La communauté se développa grâce à la protection de la reine Anne d'Autriche et au soutien de puissants personnages comme les Colbert, Fouquet, Lamoignon dont des filles et des nièces rejoignirent leur vie contemplative. François Mansart conçu leur chapelle : l'actuel Temple du Marais.

Une partie de la Révolution française se déroula à leur porte puisqu'elles étaient installées « à l'ombre » de la Bastille, dont un boulet traversa leur chœur un certain 14 juillet 1789.

Après cette période troublée, les visitandines vécurent successivement dans le 5° arrondissement puis sur la Butte-Chaumont, avant de s'installer définitivement rue d'Enfer-Saint-Michel, devenue aujourd'hui l'avenue Denfert-Rochereau. Les visitandines de l'époque, choisissent un architecte de renom, Jean-Baptiste Lassus, pour bâtir leur monastère et leur église.

Ce livre permet de découvrir les trésors réalisés par les visitandines ou acquis par elles pour embellir leur maison et la liturgie de leurs cérémonies. Mais il dévoile aussi le quotidien de cette communauté, son rayonnement dans la ville durant le XIX° siècle, entre autres grâce à son pensionnat qui accueillit de très nombreuses jeunes filles jusqu'en 1904.

L'histoire de la Visitation de Paris se mêle ainsi à l'histoire de France. Les visitandines étant aux premières loges devant l'arrivée des Prussiens en 1814, durant les Révolutions de 1830 et 1848 puis sous la Commune. Avec les Parisiens elles vécurent sous les tirs d'obus pendant la première guerre mondiale, et fuient dans la débâcle de 1940.

Illustré de 330 photographies, ce livre édité par le Musée de la Visitation dévoile les « petits trésors » des religieuses : broderies, enluminure, orfèvrerie, reliquaires et même statuaire ...

img

Musée de la Visitation - 2019
320 pages - 330 photographies
ISBN : 978-2-9542-1051-3
42,00 euros

Le Monastère au pieds de la Bastille
Le Monastère au pieds de la Bastille
Visitandines de Paris
La Débacle de 1940
La Débacle de 1940
Soeur Lanty
Dragon d´un chandelier
Dragon d´un chandelier
P. Poussielgue-Rusand
Horloge troubadour transformée en reliquaires
Horloge troubadour transformée en reliquaires
E. White, London
Ange aux palmes du martyr
Ange aux palmes du martyr
Geneviève et le blason de Paris
Geneviève et le blason de Paris
P. Schwartz
Colombes au pied d´un calice
Colombes au pied d´un calice
P. Poussielgue-Rusand
Ange porte reliques
Ange porte reliques
P. Poussielgue-Rusand
Le monastère dans la ville
Le monastère dans la ville
Visitandines de Paris
Ange de l´ostensoir
Ange de l´ostensoir
Anges du tabernacle
Anges du tabernacle
Nappe de communion
Nappe de communion
Princesse de Bourbon
Les boulets de la Bastille
Les boulets de la Bastille
Pied d´une monstrance reliquaire
Pied d´une monstrance reliquaire
Les Fondateurs de l´Ordre
Les Fondateurs de l´Ordre
Jean Restout
ND de toute ayde
ND de toute ayde
Je vous salue ... Paris
Je vous salue ... Paris
Jean FOISSELON